Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Actualités

Assainissement des eaux usées : Le tout à l’égout

Dans une démarche écologique, et de préservation de l’environnement les eaux usées de chaque foyer doivent être assainies. Ainsi, la plupart des habitations sont soumises à l’obligation de se raccorder au réseau d’assainissement des eaux usées communales par le biais d’un tout à l’égout. Cette démarche doit être réalisée dans les deux ans qui suivent la mise en service du réseau de collecte. Dans cet article, nous allons découvrir les spécificités du système de tout à l’égout, mais aussi les conditions de raccordement. 

Qu’est-ce que l’assainissement des eaux ? 

L’assainissement des eaux permet l’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales. Depuis quelques années, cette démarche a pris de l’ampleur et est devenue aujourd’hui une action indispensable pour la protection de l’environnement. 

L’assainissement des eaux est réglementé par le code de la santé publique et par le code général des collectivités territoriales. 

De quelles eaux s’agit-il ?

L’assainissement concerne aussi bien les eaux usées que l’eau de pluie bien que ces dernières soient moins impactées par la pollution. Le terme « eaux-usées » désigne deux catégories d’eau : les eaux vannes (celles des toilettes) et les eaux grises (lavabo, douche, cuisine, lave linge…). A cause de ce qu’elles contiennent, ces eaux ne peuvent pas être rejetées en l’état dans la nature. En effet, elles transportent des éléments potentiellement pathogènes, nocifs voire même toxiques (matières organiques, produits chimiques…) 

Si ces eaux ne sont pas traitées, elles pollueront les sols, elles seront à l’origine de nuisance environnementales et constitueront un risque sanitaire. 

Qu’est ce que le tout à l’égout ? 

C’est un réseau d’assainissement commun à plusieurs habitations qui est mis en place sous la voie publique. Il permet de recueillir les eaux usagées afin de les transporter et les amener jusqu’à une station d’épuration où elles seront traitées. Si ce type de réseau a été mis en place au sein de votre commune alors il faudra très certainement vous y raccorder. 

L’un des avantages du tout à l’égout c’est qu’il est invisible puisqu’il est situé sous la voie publique. De plus, pour l’entretien, aucun souci à vous faire, c’est la municipalité qui s’occupe de tout et qui assure le bon fonctionnement du réseau durant toute l’année. 

Afin de garantir un bon respect de l’environnement, les eaux sont acheminées et traitées au sein de la station d’épuration. 

Comment se fait le raccordement du tout à l’égout ? 

Si vous êtes sur le point de vous raccorder au réseau commun des eaux usagées de votre commune voici quelques informations qui pourraient vous être utiles :

Concernant le financement des travaux il vous faudra payer le prix de raccordement jusqu’à la partie publique des installations. Le reste sera financé par la commune, mais vous en payerez une partie indirectement à travers une taxe de raccordement à l’égout. 

Afin de débuter les travaux de raccordement vous devrez au préalable obtenir une autorisation de votre mairie. Une fois cette autorisation acquise vous pourrez faire appel à un professionnel qualifié qui s’occupera de l’installation. 

Veillez à ne pas jeter n’importe quoi dans vos toilettes, cela est valable pour des produits comme du white spirit, des huiles de friture ou encore des produits toxiques polluants. Cela permettra de garantir une bonne qualité des installations sur le long terme.

Pour votre installation, faites confiance à Technigaz et bénéficiez d’une grande expertise dans le domaine.  Si vous souhaitez obtenir un devis personnalisé pour vos travaux n’hésitez pas à prendre contact avec nous ! 

A découvrir également